Reconnaissance de l’État Palestinien : Bezons l’a fait !

Les différents processus internationaux des trois dernières décennies qui ont fait miroiter la perspective d’un État palestinien sous l’égide d’un prétendu arbitrage des États-Unis ont été une supercherie. La situation en Palestine est plus dramatique que jamais. Mais la proclamation et la reconnaissance internationale d’un État de Palestine restent le seul objectif possible pour soutenir la lutte nationale des Palestiniens. C’est pourquoi nous nous félicitons de la décision du maire de Bezons d’avoir proposé au Conseil municipal la reconnaissance de l’État palestinien. Bravo Monsieur le maire !

70 ans que le peuple palestinien vit sous l’occupation israélienne, avec son lot de crime , de violence et de toutes formes d’interdits des libertés

Les espoirs suscités par ce qu’on a appelé le processus d’Oslo ont été réduits à néant. L’assassinat de Yitzhak Rabin par un extrémiste juif, en 1995, préparé par une campagne déclenchée contre lui par Benyamin Netanyahou et l’extrême droite, la provocation d’Ariel Sharon en 2000 sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem, puis l’intervention, en 2001, d’Israël à Ramallah et sa récupération de territoires qui devaient revenir aux Palestiniens, ont sapé progressivement tous les espoirs de paix entre la Palestine et l’Israël. Depuis les  bienveillances des gouvernements américains successifs n’ont permis qu’une chose : permettre aux gouvernants israéliens de gagner du temps en poursuivant la colonisation de toute la Palestine. Le coup de grâce a été donné à cette fausse perspective de paix par la victoire du parti de Benyamin Netanyahou aux élections de mars 2015, qui a désormais encouragé ouvertement les colons les plus extrémistes.

Ni le gouvernement socialiste de François Hollande, ni le celui de droite de Macron n’entendent reconnaître l’État palestinien. Ils préfèrent regarder passivement un peuple se faire spolier de tous ses droits et de ses terres et subir les exactions de l’armée israélienne aux ordres d’un gouvernement d’extrême droite.

Dans ces conditions, écarter l’objectif d’un État palestinien, renoncer à l’élémentaire reconnaissance de l’existence de la nation palestinienne, de sa dignité et de son droit à traiter de l’avenir de la Palestine dans une pleine égalité juridique avec l’État d’Israël, reviendrai néanmoins à un renoncement. Cette idée ravie Netanyahou, qui ne veut pas entendre parler d’un État palestinien et verrait d’un bon œil qu’il puisse étendre leurs frontières et soumettre tous les Palestiniens à un apartheid encore accru. Aussi notre association salue la décision prise par le Conseil municipal de Bezons, sur proposition de Dominique LESPARRE,  de reconnaître l’État de Palestine et de demander au gouvernement français d’en faire tout autant. Gennevilliers, Valenton, Allonnes, Bezons…Cette liste n’en est qu’à son début. Et nous en sommes très heureux ! Une raison de plus de participer à notre banquet du 31 mars prochain pour fêter cette décision courageuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s