Pour Israël, avec Trump pas d’État palestinien

israel-juge-absurdes-les-accusations-de-l-onu-sur-la-colonisation

En Palestine, la colonisation des terres par les colons israéliens va se poursuivre.

Le ministre israélien d’extrême-droite de l’Éducation, Naftali Bennett, chef de file du lobby colon, a déclaré aujourd’hui que l’idée de créer un Etat palestinien coexistant avec Israël était révolue avec l’élection de Donald Trump.

« La victoire de Trump offre à Israël la chance de renoncer immédiatement à l’idée de création d’un Etat palestinien« , a dit dans un communiqué M. Bennett, connu pour son opposition à un tel Etat. « Telle est la position du président élu » Donald Trump et « telle devrait être notre politique, tout simplement (…) L’époque de l’Etat palestinien est révolue », a-t-il ajouté.

le lobby des armes prend de plus en plus d’ampleur en particulier dans les colonies des extrémistes juifs, installées sur les territoires de la Palestine occupée

Du côté palestinien,  la présidence palestinienne a appelé mercredi le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump à œuvrer à l’établissement d’un État palestinien indépendant coexistant avec Israël, tout en le mettant en garde contre les risques encourus s’il négligeait la question palestinienne. « Nous sommes prêts à travailler avec le président élu sur la base d’une solution à deux Etats afin d’établir un Etat palestinien sur les frontières de 1967″, a dit à l’AFP le porte-parole de la présidence de l’Autorité palestinienne, Nabil Abou Roudeina.

a0-144

la très forte amitié exprimée par Trump pour Israël ne va faire qu’encourager l’aggravation des violences et des discriminations de l’armée d’occupation à l’encontre des Palestiniens.

« L’instabilité continuera dans la région et dans le monde si on n’apporte pas une solution à la question palestinienne », a-t-il ajouté. « La solution à deux Etats » fait référence à la création d’un État palestinien indépendant coexistant dans la paix et la sécurité avec Israël. Cette solution, censée résoudre l’un des plus vieux conflits de la planète, est la formule de référence des grands plans de paix internationaux. Cependant, la perspective de la création d’un État palestinien a rarement paru plus distante depuis l’échec d’une nouvelle initiative américaine en avril 2014. L’effort de paix est moribond et une partie de la communauté internationale s’inquiète que la « solution à deux Etats » soit condamnée. Les Territoires palestiniens demeurent occupés et divisés.

15612948

Le mouvement islamiste Hamas, qui gouverne sans partage la bande de Gaza, a dit s’attendre au même parti pris anti-palestinien de la part des États-Unis sous Donald Trump, a déclaré son porte-parole. « Le peuple palestinien ne compte pas beaucoup sur un changement de politique de la part de la présidence américaine, la politique américaine sur la question palestinienne ayant été constamment caractérisée par le parti pris », a déclaré à l’AFP Sami Abou Zouhri, porte-parole du mouvement ». On peut toutefois déjà en douter. Lors d’un entretien à quelques jours des élections, Trump  affirmait  que son  « amitié pour Israël est plus fort que celui de tout autre candidat (…) Je dis aux Israéliens: ne vous trompez pas, je suis actuellement votre plus grand ami. Ma fille est mariée à un Juif qui est un partisan enthousiaste d’Israël, et j’ai pris part à de nombreuses manifestations pour Israël. Mon amitié pour Israël est très fort ». Plus que jamais donc, les Palestiniens vont avoir besoin de notre soutien !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s