Amis de la Palestine, si vous ne saviez pas quoi faire le 9 avril…

3-showroom

L’association Les Amis d’Andines et l’équipe de la Coopérative. 5, Rue de la poterie. 93 200 SAINT DENIS – Tel : 01 48 20 48 60. Métro Basilique St Denis ou RER D Station St Denis + tram vers Epinay. Accès sur notre site : http://www.andines.com

La Coopérative Andines a le plaisir de vous inviter à sa journée porte ouverte sur la Palestine le samedi 9 avril de 14h à 22h.  Expositions, librairie, stands (artisanat, huîtres, légumes, produits palestiniens), dégustations, buvette…

En voici le programme :

14h : Accueil, Café offert (ou autre boisson de bienvenue), et visite de la coopérative.

14h 15 : Projection du film « Un paysan vendéen en Palestine »

15h : Projection du film « L’EAU DE CHEZ NOUS, L’EAU DE CHEZ EUX », réalisé par Félix VIGNÉ.

news-water-150325-hl_0

Alors que dans les colonies (établies illégalement), Israël irrigue les champs à l’aide d’installations d’arrosage et entretient de luxurieux jardins et piscines, près de 200’000 Palestiniens n’ont pas d’accès à l’eau courante. Ces personnes paient des prix exorbitants pour de l’eau de qualité douteuse. L’armée israélienne a régulièrement détruit les citernes et les systèmes d’irrigation dans les villages palestiniens, et elle n’autorise même pas la population à récupérer l’eau de pluie. Dans un rapport publié aujourd’hui, l’organisation de défense des droits humains exige qu’Israël mette un terme à sa politique de discrimination par l’eau et lève toutes les restrictions d’accès à l’eau pour la population palestinienne. Permettre l’accès de nos amis palestiniens à l’eau potable et disposer d’un véritable réseau d’assainissement, est une des raisons d’être de notre association West-Bani-Zaïd.

eau_palestine-0c495

16h : Débat sur la question de l’eau au Moyen Orient et sur la situation actuelle en Palestine

18h30 : Concert (gratuit) et danses avec la troupe ALQUDS

19h30 : Dîner «palestinien» (12€ avec une boisson comprise) : Réservez par email (andines@nnx.com) ou par téléphone (01 48 20 48 60) avant le 3 Avril, merci !

PDF du programme complet, cliquez ICI :  PROGRAMME Porte ouverte

 

Publicités

Liberté d’expression ! Stains ne retirera pas la banderole Marwan Barghouti !

Marwan-BarghoutiLe Maire et la ville de Stains ont été convoqués au Tribunal Administratif, lundi 21 mars, parce que le Préfet demande à retirer la banderole du fronton de l’Hôtel de Ville (voir communiqué ci-joint) . Pour le Préfet, afficher les valeurs de Paix et des droits du peuple palestiniens et de tous les peuples à disposer d’eux-mêmes, constituerait un trouble à l’ordre public et ne serait pas d’intérêt local. Oui, plus que jamais, Stains affiche  fièrement sur la façade de son Hôtel de ville les valeurs de paix et de solidarité avec le peuple palestinien et de tous les peuples. Ils  ne céderont pas à cette atteinte grave à la liberté d’expression ! L’association de solidarité avec le peuple Palestinien West Bani Zaid apporte son total soutien au maire et à la ville se Stains.

Communique  de Stains : CP-Affaire_banderole

Face à la barbarie réaffirmons nos valeurs de fraternité

La capitale belge a été lâchement frappée ce 22 mars par deux attentats, à l’aéroport de Zaventem et à la station de métro de Maelbeek. L’association de solidarité avec le peuple palestinien  West Bani Zaid adresse ses sincères condoléances aux familles des victimes et affirme son soutien et sa solidarité au peuple belge. Nous  condamnons, avec la plus grande fermeté ces attentats comme tous ceux perpétrés en France, au Proche-Orient, au Maghreb et en Afrique au long de ces dernières année.

CeI7sIpW8AAGRwG

Ce drame nous appelle, plus que jamais à renforcer une plus grande solidarité et une détermination politique pour non seulement retrouver et arrêter les meurtriers comme les commanditaires, mais aussi à apporter des réponses politiques durables à ce qui nourrit les filières criminelles qui veulent « importer un climat de guerre » en Europe et qui l’entretiennent partout ailleurs. La responsabilité de nos gouvernements est de revoir la logique de leurs politiques internationales qui restent cantonnées à des réponses militaires au détriment des solutions politiques. Nous réaffirmons que jamais le terrorisme  ne  nous empêchera d’être des femmes et des hommes libres. Plus que jamais soyons solidaires face à la barbarie et réaffirmons nos valeurs de fraternité, de Paix et de justice de par le monde.

Quand un préfet n’aime pas que la solidarité s’affiche

img_3324

Pour certains, dont le 1er ministre de notre gouvernement, toute critique de la politique israélienne s’apparente à de l’antisémitisme. C’est absurde. Quand on critique le gouvernement de Pékin, personne ne traite les gens de « raciste anti-chinois »

Depuis 2009, une banderole en soutien à Marwan Barghouti, surnommé « le Mandela palestinien », est installée sur le fronton de la mairie de Stains (93), sans qu’aucun habitant de cette banlieue située au nord de Paris, voisine de Saint-Denis n’y trouve à redire. Depuis, les choses se sont légèrement compliquées pour la ville de Stains et son maire communiste. Suite à la requête du Préfet de Seine-Saint-Denis qui demande à la ville de retirer la banderole, Azzedine Taïbi, maire de Stains est convoqué à 11h ce lundi 21 mars devant le tribunal administratif de Montreuil.

Lire la suite

Cisjordanie : interdiction pour les entreprises palestiniennes de Cisjordanie de vendre à Jérusalem-Est

Depuis la semaine dernière, des entreprises palestiniennes ont interdiction de vendre leurs produits à Jérusalem-Est. En effet, les autorités israéliennes empêchent leurs camions de passer les check-points. Cinq sociétés palestiniennes autorisées à vendre à Jérusalem sont touchées. Cela représente un manque à gagner de deux millions de dollars par jour, selon les responsables palestiniens qui réclament l’intervention de la communauté internationale. Une manifestation a eu lieu dimanche 13 mars au nord de Ramallah.

Lire la suite

Vous devriez avoir honte Monsieur Valls !

Parmi les habitués du dîner annuel du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives) figuraient Bernard Cazeneuve, Jean-Yves Le Drian, Jean-Jacques Urvoas, Najat Vallaud-Belkacem et Jean-Marie Le Guen. À droite, tous les candidats à la primaire, déclarés ou non, étaient là : Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Fillon, Bruno Le Maire, Jean-François Copé, Hervé Mariton, Nathalie Kosciusko-Morizet et Nadine Morano et…le 1er ministre Valls qui était censé y représenter F.Hollande retenu ailleurs. Manuel Vall devait donc y lire, à sa place, le discours prévu. Mais celui-ci s’est permis une entorse au protocole et n’a pas pu résister à y apporter sa touche personnelle et là…boum ! Ça dérape  ! Lire la suite